Les ingénieurs informaticiens ne connaissent pas la crise

Etudes en école d'ingénieurEn général, les ingénieurs français ne vivent pas la crise. Ils bénéficient de bons salaires. En effet, des études ont montré que leurs salaires ont connu la plus forte hausse cette dernière décennie. Les ingénieurs français y compris les informaticiens ont un salaire médian de plus de 50000 euros et un salaire moyen par année d’environ 68000 euros.

Le secteur informatique, un pourvoyeur d’emplois

Les ingénieurs en Informatique ont de faibles chances de rester sur les carreaux après leurs études à l’université ou dans les grandes écoles dans une société française tournée résolument vers les nouvelles technologies. En fait, les jeunes ingénieurs en informatique sont des denrées rares dont plusieurs entreprises sollicitent les services. Les informaticiens formés dans les grandes écoles telles que Efrei, Epita, Epsi, Epitech, Suprinfo etc. sont la cible de grands groupes et entreprises. Les sociétés de conseils en technologie, les éditeurs de logiciels, les sociétés de services en ingénierie informatique sont de très grands recruteurs d’ingénieurs en informatique que ce soit des concepteurs, des programmateurs internet, de la maintenance etc.

La grille salariale est fonction du type d’ingénieurs en informatique. Le traffic manager spécialiste des campagnes publicitaires touche entre 30K euros et 35k euros par an dès le départ. Ce montant va augmenter si ce dernier est confirmé à son poste. Il sera entre 35 K euros et 55 K euros. Le développeur ou l’analyste-programmeur perçoit en tant que débutant la somme de 22 K euros à 35 K euros par an. Avec de l’expérience, son salaire va augmenter et sera compris entre 28K euros et 45 K euros par an. Les ingénieurs trouveront toujours un emploi rapidement !