Des progrès et des efforts pour la place des femmes dans le numérique

Le numérique et les femmes

Dans ce secteur d’activité, il est indéniable que les femmes commencent à se faire une place. Seulement, cela n’est que le fruit d’un long et difficile combat. Au conseil d’administration du syndicat professionnel Syntec Numérique,40% sont des femmes. Ce n’est pas encore la parité, mais on s’en approche. Pour parvenir à attirer les femmes vers ces métiers, il faut d’abord trouver les bons arguments pour les séduire, leur donner envie. Ensuite, il faut que les entreprisses se donnent les moyens de leurs ambitions. Celles qui veulent vraiment jouer le jeu y consacrent du temps et de l’argent. Seulement, les choses progressent vraiment lentement. Parce que les mentalités ne se modifient pas en un jour.

Des évolutions lentes, laborieuses

Lorsqu’une femme a réussi à s’imposer dans l’univers du numérique, elle aspire, comme n’importe lequel de ses collègues masculins, à évoluer, à gravir les échelons. Et là, les chiffres parlent d’eux-mêmes, les chosent se compliquent. Les écarts de salaire tendent à se combler lentement, si l’on excepte la partie supérieure de la hiérarchie des entreprises. De sérieux efforts sont à consentir de la part des dirigeants pour que la situation soit à l’équilibre un jour. Nul doute que la création d’une commission femmes du numérique au sein du syndicat Syntec Numérique est déjà une belle avancée. Cependant, la route est encore longue, parsemée d’embûches, pour parvenir au résultat escompté.

Les femmes qui aujourd’hui travaillent dans le secteur du numérique œuvrent pour que de jeunes filles, sortant de cursus d’études, viennent les rejoindre. Elles seront les promesses de lendemains qui souriront à la place de la femme dans le numérique.